• Mosquito, Mücke, Zanzara, Москит, 蚊, البعوض....MOUSTIQUE !

    http://lewebpedagogique.com/debre/files/2011/04/moustique3.jpg

         Le    MOUSTIQUE

     

    Les Culicidae forment une famille d'insectes  communément appelés moustiques. Classée dans l'ordre des Diptères  et le sous-ordre des Nématocères, cette famille est caractérisée par des individus aux antennes longues et fines à multiples articles, des ailes pourvues d’écailles, et par des femelles possédant de longues pièces buccales en forme de trompe rigide de type piqueur-suceur. À ce jour, 3 523 espèces de moustiques sont inventoriées au niveau mondial mais une bien moins grande proportion pique l'homme.

    Les moustiques tiennent un rôle extrêmement important en santé humaine ou animale car ils concentrent, au delà de leur rôle de nuisants par les piqûres douloureuses qu’ils infligent, le plus important groupe de vecteurs d’agents pathogènes transmissibles à l’être humain. Ils sont vecteurs de trois groupes d'agents pathogènes pour l'être humain : Plasmodium, filaires des genresWuchereria et Brugia, ainsi que de nombreux arbovirus.

    Ils sont présents sur l'ensemble des terres émergées de la planète (à l'exception de l'Antarctique), tant dans les milieux forestiers, de savanes ou urbains, dès qu'une surface d'eau douce ou saumâtre, même réduite ou temporaire, est disponible. En France métropolitaine, 47 espèces sont référencées, dont 12 Anopheles.

    .....

    Les moustiques ont une activité rythmée, saisonnière et nycthémérale.

    En vue de l'accouplement, mâles et femelles forment un essaim, peu après le coucher du soleil, à quelques mètres du sol. Ce phénomène est observable pour An. gambiae et An. funestus et il est probable qu'il existe également chez d'autres espèces et d'autres genres. L'accouplement a lieu peu de temps après l’émergence des adultes, chaque femelle étant fécondée f une seule fois pour toute sa vie. Le bourdonnement caractéristique des moustiques n'est émis que par les femelles. Il permet aux mâles de les repérer, chaque espèce ayant sa propre fréquence caractéristique.

    La plupart des moustiques sont hématophages, ce repas de sang étant indispensable à la ponte. Elles sont qualifiées d'« endophages » lorsqu'elles piquent à l'intérieur des maisons, d'« exophages » à l'extérieur5. Toutefois, les femelles se nourrissent comme les mâles en se gorgeant d'eau sucrée et de sucs végétaux (nectar, sève), et peuvent vivre plusieurs mois (des espèces anthropophiles passent l'hiver en diapause  dans des caves, grottes, étables ; d'autres dans des abris en sous-bois), mais alors elles constituent des réserves adipeuses au lieu de pondre.

    .......

    Prélèvement de sang par piqûre

    Pour les espèces hématophages, l'alimentation en sang est nécessaire à la ponte. La séquence (repas sanguin, maturation des œufs et ponte) est répétée plusieurs fois au cours de la vie du moustique, et s'appelle le cycle gonotrophique. La durée de ce cycle dépend de l'espèce, mais surtout de la température externe (par exemple, chez A. gambiae, le cycle dure 48 heures lorsque la moyenne de température jour/nuit est de 23 °C). La piqûre, le plus souvent nocturne (et plus particulièrement à l'aube ou au crépuscule), dure deux à trois minutes si le moustique n'est pas dérangé.

    La femelle adulte, pour sa reproduction , pique les animaux pour prélever leur sang, qui contient les protéines nécessaires à la maturation des œufs (notamment le vitellus destiné à nourrir le germe de l'œuf).

    Pendant la piqûre, la femelle injecte de la salive anticoagulante (sur la photo ci-contre, une femelle du genre Aedes, dont l'estomac est gorgé de sang) qui, chez l'Homme, provoque une réaction allergique inflmammatoire plus ou moins importante selon les individus : c'est la formation d'un « bouton » qui démange.

    L’être humain n’est pas la principale victime des moustiques, loin de là : plus de la moitié des espèces se nourrissent exclusivement du sang des oiseaux, suivi de celui des rongeurs et des grands mammifères, des reptiles et batraciens.

    Source : Wikipédia 

     

      Ca commence comme ça...

     

    Puis ça peut devenir ça !!!   

     

    Je hais les moustiques !!!

     

     

     

     

     

     

    « Nos p'tits z'amours en visite...Ulia ...des nouvelles »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Mardi 11 Octobre 2011 à 16:05
    Tatarinette

    Bonjour Muriel

    Alolons bon, tu n'aimes pas les bêtes..,??? 

    En photo je n'ai pas vu la croute que j'avais sur la jambe a force de gratter!!!

    Non c'est vrai, moi non plus je ne les aime pas, je n'en ferais pas un élevage!!!!

    Bisous ma copine

    2
    Mardi 11 Octobre 2011 à 09:57
    madilys

    coucou

    z'aime pas trop non plus!!!!!!!zzzzzzzzzzzzzzz

    bisous

    1
    Mardi 11 Octobre 2011 à 08:08
    MITOU

    coucou Muriel

    E bien nous sommes deux à les haïr !!!!! cette année ils étaient particulièrement méchand !!!! et ont laissé des traces sur mon pauvre corps !!!!!  tout comme toi !!!

    et çà ue çà brûlr et que çà gratte !!! et puis c'est rouge çà enfle et c'est tellement moche !!!!!

    pas de doute il faut exterminer !!! la tapettes,les claques !!! aie çà fait mal !!!! 

    où les grands moyens !!!!!!

    gros bisous et bonne journée

    MITOU

    Aérosol anti moustique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :